En déconfinement, on lit! #72

Par défaut
En déconfinement, on lit! #72

Salut la compagnie!

Une semaine s’achève, j’en ai profité pour décrocher des réseaux ces derniers jours, MAIS MAIS MAIS, je reviens ici pour te présenter un livre que nous avons reçu il y a quelques semaines maintenant (Oui comme tu vois, je suis hyper à jour niveau article…!)

Ce livre s’intitule « La princesse qui n’aimait pas les princes charmants« , de Séverine de la Croix et Pauline Roland, aux éditions Splach! Tout un programme, qui j’en suis sûre, va te plaire!

Le résumé : La princesse Albertine, héritière du royaume, se distingue de ses autres amies princesses par une étonnante aversion pour les princes charmants. Ce qui est embêtant, car en fait, les seuls garçons qu’Albertine côtoie, ce sont précisément des princes charmants. À l’école royale des princes et des princesses, elle trébuche sans cesse sur leurs épées, ou elle est sans cesse embêtée par les crottins de leurs fidèles destriers. Même quand elle danse avec eux, ils sont systématiquement brutaux et peu doués. Régulièrement, la princesse Albertine s’isole donc sur une haute branche d’un gros chêne, afin de contempler les collines voisines. Mais là encore, il y a toujours une dizaine de casse-pieds pour venir lui chanter la sérénade du pied de l’arbre. Mais ce qu’elle déteste plus que tout, c’est la période du tournoi, à la fin de l’année. Car les princes enfilent leurs armures, rivalisent de testostérone en faisant les malins et à la fin, elle doit accueillir le gagnant en haut de la tribune pour le laisser lui faire le baise main… Or forcément, c’est toujours le plus « rustique » de tous qui se retrouve là…

Heureusement que son fidèle lama, Kronk, est là pour la soutenir (et la suivre dans ses délires!)

Ruse et stratagème sont bons pour éviter un mariage arrangé.

Albertine arrive à s’en sortir… enfin presque!

Notre avis : Nous avions déjà eu la chance de recevoir « Le monstre qui n’aimait pas faire peur », un livre que nous avions adoré (Tu peux retrouver notre avis ici.) Dans la même lignée, « La princesse qui n’aimait pas les princes charmants » nous emporte dans un univers loufoque, drôle et complètement dans l’air du temps même si tout se déroule dans un château!

Albertine est une pionnière en matière de féminisme! Ce n’est pas parce qu’on naît princesse qu’il faut absolument se soumettre aux règles protocolaires, si?! Non mais franchement, Albertine aspire à plus, ou du moins, à éviter le mariage forcé avec un des princes qu’on lui promet… Surtout qu’aucun de ces gringalets n’est à la hauteur de ses espérances! Un livre sur la liberté de choix, thème essentiel, traité avec beaucoup d’humour et de légèreté! 40 pages que tu dévoreras en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire!

Niveau prix, il est proposé à 8,50€, à retrouver ici. Un joli petit cadeau n’est-ce pas?

Sache que tu peux suivre les éditions Splash sur leur site. Tu y trouveras de jolies pépites écrites selon le même schéma que notre livre, notamment « La maîtresse qui n’aimait pas les élèves » ou « Le Père Noël qui n’aimait pas les cadeaux ». Une collection à étoffer!

Et toi, tu aimes faire des collections de livres?

Des Bizouxxx (toujours de loin!).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s