Le Samedi, on lit avec les éditions Delachaux et Niestlé! #86

Par défaut
Le Samedi, on lit avec les éditions Delachaux et Niestlé! #86

Amis livrophiles bienvenue!

Nous voici aujourd’hui pour te proposer de découvrir une nouveauté des éditions Delachaux et Niestlé, « Un canard à la mer« , de Markus Motum, auteur et illustrateur britannique.

Pour rappel, et si tu n’as pas lu notre précédent article te présentant cette maison d’édition ici, « Delachaux et Niestlé est née en Suisse, de l’association d’un maître imprimeur, Adolphe Niestlé et de deux éditeurs, les frères Eugène et Paul Delachaux. Des livres publiés sous ce nom paraissent dès 1861. À l’écoute des conteurs et des poètes du terroir, Delachaux et Niestlé publie des ouvrages de littérature régionale, des albums lithographiés. Puis la littérature cède la place à la pédagogie, à la psychologie et aux sciences naturelles où les éditions font figure de novateurs. »

Revenons à présent à notre caneton. Voici le résumé de cette histoire vraie : « Lorsqu’un conteneur rempli de jouets se déverse, par accident, dans l’océan, c’est une aventure riche de péripéties qui commence pour notre canard en plastique. Ballotté à travers les océans, emporté par les courants, il parcourt des milliers de kilomètres. Au fil de son voyage, ce héros solitaire fait la rencontre d’animaux fascinants, mais aussi des nombreux déchets qui mettent en danger la vie marine et la planète en général. Saura-t-il retrouver le chemin de la terre ferme et jusqu’où le mènera son périple? »

Notre avis : Sans trop m’avancer je peux te dire que rien qu’à la couverture, les enfants étaient conquis. Leur canard jaune (qu’on a perdu dans l’appartement! Sinon on aurait fait une photo marrante…) se retrouve sur la couverture d’un livre!

Le conteneur chargé en 1992 en Chine tombe au large lors d’une tempête avec, forcément, toute sa cargaison (pas moins de 29000 jouets de bain pour enfants!). On suit ce petit canard (qui, ne l’oublions pas, se retrouve au rang de déchet pollueur des océans) dans sa folle aventure, pour terminer comme tu peux le voir plus haut dans le bain d’un petit garçon à la fin. Ouf, il est sauvé! Et la planète un peu moins polluée.

Le style est léger malgré une catastrophe écologique comme il y en a encore trop, les dessins sont beaux, teintés de bleu, pour une immersion totale. On navigue au rythme des rencontres marines avec ce petit canard.

« Grâce » à cet événement indésirable, les chercheurs ont pu déterminer les courants marins. Certains parcourront plus de 27000 kilomètres! Alaska, Europe, Hawaï, on retrouvera ces jouets un peu partout aux larges des côtés. Nous retrouvons d’ailleurs quelques données scientifiques en fin de livre, ce qui vient parfaitement compléter cette histoire. On fait un rappel sur l’écologie et l’environnement aux enfants, tout en apprenant de nouvelles informations. Ce livre devrait être dans toutes les classes d’école!

Niveau prix, il est proposé à 13,50€, à retrouver ici.

Et si tu es tenté pour découvrir les autres pépites des éditions Delachaux et Niestlé, je t’invite à aller sur leur site, leur page Facebook ou leur compte Instagram.

Et toi alors, conquis par notre petit canard à la mer?

Des Bizouxxx de loin.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s