Le Samedi, on lit! #4

Par défaut
Le Samedi, on lit! #4

Cette semaine encore on se retrouve pour te présenter notre sélection de la semaine! Au programme, de l’amour, des prouts et de la bagarre! Toute une histoire!

  • « Le Monstre Amoureux » de Ethan Long aux Editions Circonflexe.

Le résumé : Il se trame quelque chose d’étrange dans cette nuit froide et sombre. Les membres du Club de l’Epouvante sont déjà prêts à effrayer les autres, mais, ce soir, Frankie Stein a la tête ailleurs. Il est très occupé, et les autres monstres veulent savoir ce qu’il prépare. Pourrait-il s’agir d’un masque avec des crocs? D’un gros nez rose ? Ou peut-être de fesses en papier? Non… c’est un cœur de Saint-Valentin! Ce qui ne peut signifier qu’une seule chose… BEURK! Frankie serait-il amoureux? Qu’y a-t-il de plus effrayant que de tomber amoureux?!?

Le prix : 13€.

Notre avis : Un livre d’horreur qui fait même pas peur! Les monstres sont attachants, et puis ils disent « Beurk », « Gnangnan » ou « fesses »! Il n’en faut pas plus à notre Tchoupine.

  • « Tonnerre de Prouts! » d’Antoine Guilloppé et Ronan Badel aux Editions Gautier Languereau.

Le résumé : En voiture pour aller au zoo! Mais sur place, on dirait bien que les animaux ont oublié les bonnes manières… On en a plein les yeux, plein les narines et surtout plein les oreilles!

Le prix : 13,90€.

Notre avis : Des livres sonores, y’en a des tonnes. Mais un livre sonore sur les pets, les flatulences, les caisses, bref, les prouts, c’est notre premier! Et on peut dire qu’il a un franc succès, comme quoi il en faut peu pour satisfaire nos chères têtes blondes!!!

  • « Gustave Taloche, roi de la bagarre! » de Béatrice Fontanel et Marc Boutavant (illustrations) aux Editions Encore une fois.

Le résumé : On peut aimer se battre et avoir des principes. Ne pas étrangler l’adversaire, faire attention aux lunettes d’un camarade. Mais ça ne résout pas le problème: même si ça ne part pas d’un mauvais sentiment, ça finit par lasser tout le monde, y compris sa maman. Et il suffit parfois d’un dérivatif, comme la course à pied par exemple, pour dépenser toute son énergie sans pour autant passer pour une brute. Mais non, les enfants violents ne sont pas irrécupérables : regardez Gustave Taloche.

Le prix : 4,95€.

Notre avis : Après avoir renommés tous les personnages par les copains de classe, Tchoupine s’est bien approprié le personnage! Elle ne joue pas trop à la bagarre (en tous cas, la maîtresse ne me l’a jamais dit!) mais à la maison, elle demande la castagne avec Papa! Une façon de se défouler, gentiment bien entendu!!!

Et toi, tu lis quoi?

Des Bizouxxx.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s