Le Lundi, on lit avec les éditions Delachaux et Niestlé! #83

Par défaut
Le Lundi, on lit avec les éditions Delachaux et Niestlé! #83

Bien le bonsoir la compagnie!

Après quelques jours d’école à la maison et tout le bazar (= nuits hâchées), on se retrouve pour parler de 2 livres sur le thème de la nature et de l’écologie aux éditions Delachaux et Niestlé.

Si tu ne connais pas cette maison d’édition, je te fais un petit brief. « Delachaux et Niestlé est née en Suisse, de l’association d’un maître imprimeur, Adolphe Niestlé et de deux éditeurs, les frères Eugène et Paul Delachaux. Des livres publiés sous ce nom paraissent dès 1861. À l’écoute des conteurs et des poètes du terroir, Delachaux et Niestlé publie des ouvrages de littérature régionale, des albums lithographiés. Puis la littérature cède la place à la pédagogie, à la psychologie et aux sciences naturelles où les éditions font figure de novateurs. »

Tu n’es pas sans savoir que l’écologie, la pollution et la nature en général sont des thèmes que nous aimons aborder régulièrement avec les enfants, avec les livres ou lors de promenade. (Attention, je ne me considère pas 100% écolo, j’ai de nombreuses lacunes mais on y travaille! Faire attention aux petites choses au quotidien est déjà très important à mon sens!)

Voici donc les bêtes :

  • « Les petits problèmes de la vie. L’adaptation expliquée aux tout-petits. » de Léa Larrieu et Michel Larrieu. (Père et fille, j’ai mené l’enquête pour toi!)

Le résumé :

« Quand il fait froid, tu mets un manteau. Quand il fait chaud, juste un tee-shirt. Pour les animaux, les choses ne sont pas aussi simples. Et pourtant, ils ne s’en sortent pas si mal…

Comment la girafe, l’ours, la marmotte, le manchot, le chameau, etc., font-ils face au froid, au chaud, au danger, au manque de nourriture ; bref, aux petits problèmes de la vie? »

Notre avis : Ce grand livre cartonné nous apporte LA vision que les animaux de différents milieux peuvent avoir sur leur environnement. Là où nous serions telles des gazelles devant une meute de lionnes, sans défense, les animaux, eux, ont des ressources inépuisables pour survivre dans leur milieu (Oui c’est plus pratique pour eux on est bien d’accord!) Les phrases sont courtes, les mots sont simples mais précis, parfaits pour les enfants (Zoé du haut de ses 6 ans a adoré! Basile et ses 3 ans également, mais pas sûr qu’il ait tout assimilé!) Les explications sont données d’un point de vue extérieur (Pas du point de vue de l’animal). Contrairement aux livres que nous avons l’habitude de lire, celui-ci est monochrome. Les dessins sont épurés mais on repère bien les différents lieux de vie. Bref, un très beau livre pour montrer une petite partie de la diversité de notre faune.

Niveau prix, il est proposé à 13,50€, à retrouver ici.

  • « Qu’est-ce qui se passe? La pollution des océans expliqués aux tout-petits. » de Léa Larrieu.

Le résumé :

« Sur la banquise, tout est beau, tout est blanc. Mais depuis quelque temps, l’ours polaire trouve de drôles de choses dans l’eau.

Qu’est ce qui se passe?

Entre 8 et 12 millions de tonnes de déchets finissent chaque année dans la mer. Pourtant, il existe des gestes tout simples qui peuvent sauver l’ours, la banquise et tous les animaux de l’océan. »

Notre avis : Contrairement au livre précédent, l’histoire ne se passe que sur la banquise, et la narration est faite par l’ours polaire himself. En revanche, il est aussi monochrome. L’ours polaire est dessiné en noir, un symbole fort pour un sujet qui l’est tout autant. La pollution. Un sujet que nous abordons très régulièrement avec les enfants, dans les gestes de la vie quotidienne. Quelle satisfaction quand Zoé jette fièrement ses déchets, et quelle tristesse quand elle nous montre les ordures jetées nonchalamment sur le bord de route… Le hic, c’est que je ne veux pas que Zoé ramasse les ordures sans gant, et la plupart du temps nous ne pensons pas à en prendre… Alors je me dis que déjà éduquer les enfants sur les conséquences de nos actes est primordial. Et avec ce livre cartonné, au format adapté aux plus petits, on comprend bien l’ampleur des dégâts causée sur le monde animal. Comme si le réchauffement climatique ne suffisait pas, on leur rajoute nos déchets les plus farfelus… À nos poubelles les gars! On va réussir si on s’y met tous! Nos enfants comptent sur nous! Eux ont déjà tout compris.

Niveau prix, il est proposé à 13,50€, à retrouver ici.

Et si tu es tenté pour découvrir les autres pépites des éditions Delachaux et Niestlé, je t’invite à aller sur leur site, leur page Facebook ou leur compte Instagram.

Et toi alors, abordes-tu souvent le thème de la pollution ou de la nature avec tes enfants?

Des Bizouxxx de loin.

Une réponse "

  1. Pingback: Le Samedi, on lit avec les éditions Delachaux et Niestlé! #86 | La JaylzaFamily

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s