Avec l’UNICEF, on lit! #53

Par défaut
Avec l’UNICEF, on lit! #53

Bonsoir bonsoir!

Aujourd’hui, on se retrouve après plusieurs jours d’absence sur le blog pour aborder un sujet important puisque ce sont les 30 ans de la Convention internationale des droits de l’enfant. UNICEF France met en lumière l’importance de ce texte fondateur pour bâtir l’avenir des enfants.

Pour rappel, l’UNICEF – pour United Nations International Children’s Emergency Fund, soit Fonds des Nations unies pour l’enfance – est une agence des Nations unies, créée en 1946, dont le siège est à New York, aux États-Unis. Elle est chargée, dans le monde entier, de défendre les droits des enfants, de répondre à leurs besoins essentiels et de favoriser leur plein épanouissement.

La priorité est donnée aux enfants les plus vulnérables, notamment victimes de la guerre, de catastrophes naturelles, de la pauvreté extrême et de toute forme de violence ou d’exploitation dans les pays les plus démunis. Elle intervient également en cas d’urgence en coordination avec les organismes des Nations unies, les principales organisations humanitaires, et les gouvernements nationaux.

À l’occasion de cet anniversaire, l’album « Bonne nuit, Planète » de Liniers, traduit en français par Olivia Ruiz, aux Editions Flammarion Jeunesse, a vu le jour début Novembre, et nous avons eu la chance et le plaisir d’en recevoir un exemplaire il y a peu.

Olivia Ruiz, au cas où tu vives dans une autre galaxie, est une figure incontournable du paysage artistique français. Chanteuse, actrice, danseuse, elle est très engagée dans l’humanitaire et a participé à plusieurs opérations pour soutenir l’UNICEF.

Le résumé : Après une journée bien remplie, une petite fille dit bonne nuit à son doudou Planète. Mais pour Planète, l’aventure ne fait que commencer.

Il rejoint son ami le chien pour déguster de délicieux biscuits. Puis il rencontre une souris qui veut lui montrer le plus grand des cookies : celui qu’on voit dans le ciel de la nuit.

Planète parvient presque à croquer la lune, avant de retourner se coucher.

Notre avis : Une BD poétique, un conte avec peu de texte, une histoire tendre que Tchoupine peut comprendre sans qu’on lui lise. Un doudou qui vit de folles aventures la nuit pendant que toute la famille dort (ou presque!)

On a aimé les dessins et l’histoire de Liniers, cet auteur argentin de reconnaissance internationale.

Nous n’avons pas l’habitude de lire ce format de livres, mais nous avons été convaincus! La bande dessinée de 36 pages est un petit bijou de douceur, où le fantasme de la vie secrète des doudous se mêle à la vie réelle des animaux de la maison!

Les dessins sont doux, avec de nombreux détails, tout en restant très simples.

Eliott, le petit chien, a eu beaucoup de succès. (En même temps, il est troooooop mignon!)

Hummm manger un cookie avec les copains!

Même lOulOu a aimé ce livre!

Pas sûre que lOulOu aimerait voir doudou partir loin de lui par contre!

On regrette juste de ne pas connaître le prénom de la petite fille. Bien entendu, ça permet de s’approprier le personnage.

Bah alors Tchoupine, qu’est-ce qu’on a oublié? Ah oui! Le prix : 14€, à retrouver ici, en librairie ou sur la boutique solidaire UNICEF depuis début Novembre.

Alors cet album te plaît? Tu lis quoi en ce moment?

Des Bizouxxx.

"

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s